Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Yann De Nanteuil : Clés de désengagement de la SGBS au Sénégal

Posté par: Viseur web| Mardi 15 décembre, 2015 11:12  | Consulté 1653 fois  |  2 Réactions  |   

 

Qui est Yann De Nanteuil ?

Le DG actuel de la SGBS, Yann De La Barre De Nanteuil, est un pur produit de l’administration française. Passé par la marine nationale française puis directeur de cabinet de François Fillon au ministère de l’éducation nationale avant d’être inspecteur générale des finances, Yann De Nanteuil a aussi passé cinq années à s’occuper de restructurations industrielles et de réformes sociales avant          d’ intégré le Groupe Société Générale en 2009 où il a été Directeur adjoint de l’agence Paris Etoile Entreprises jusqu’en 2013, avant d’être propulsé Administrateur Directeur Générale de la SGBS. Au vu de son parcours, il est légitime de se poser la question de savoir si son ascension fulgurante est liée à son passage au cabinet de François Fillon car il est assez incompréhensible pour un Directeur Adjoint d’une agence n’ayant jamais parcouru l’Afrique de se voir intégrer un poste d’Administrateur Directeur Général au sein de la SGBS.

 

QUID de la gestion de la SGBS par de M. De Nanteuil ?

Nettoyeur, liquidateur, décrié par d’anciens collaborateurs mis à la porte comme étant un colonialiste, la venue de De Nanteuil au sein de ladite banque a été le début de différents problèmes à savoir : crise sociale au sein de la banque entre 2013 et 2014, vagues de licenciements, mais également résultats financiers catastrophiques.

Après sa prise de fonction au poste de DG de ladite banque, c’est plus de 200 postes supprimés, de hauts responsables licenciés ou poussés vers la sortie, et dans certains cas en toute violation de la législation du travail.

D’ailleurs, les licenciements, Yann de Nanteuil en sait quelque chose, rappelons la « Crise Moulinex » à la fin des années 90, où il joua un rôle important pendant cette période durant laquelle 3000 salariés avaient été licenciés pour permettre le rachat de cette société par SEB.

  

Les résultats de la SGBS battent de l’aile depuis quelques années, ce n’est un secret pour personne, quelles sont les causes ? Nombreux sénégalais se posent la question…

 En fin d’exercice de l’année 2014, la banque enregistrait des pertes record annoncées en 2015 à la presse et estimées à 36 Milliards de francs CFA ; alors que dans une interview datant début 2014 accordée à nos confrères de « REUSSIR BUSINESS » par M De Nanteuil, ce dernier prévoyait une accélération de croissance et de meilleurs résultats pour l’année en cours. 

Aujourd’hui, nous avons le triste sentiment de constater que M. De Nanteuil ne maitrise pas complétement la situation, même mieux, ne la maitrise pas du tout.

La réponse la plus simple apportée par ce dernier est celle des créances non recouvrés ; cependant à aucun moment, il n’est stipulé la mauvaise gestion de certains dossiers menant beaucoup de groupes de la place à changer de banque ou à aller au contentieux…

Les tactiques de pression de Yann De Nanteuil dans la gestion de ces dossiers sont multiples : pression d’un certain lobby, violation du secret bancaire dans la presse, diffamation des clients…

A en croire une personne l’ayant rencontré et qui nous confiait récemment avoir été choqué par des propos que Yann de Nanteuil avait tenu : « Il (YDN) m’a dit : je suis ici pour casser le tissus industriel sénégalais… enfin libano sénégalais, nous les Français comptons revenir en Afrique » 

Pourquoi Yann De Nanteuil à la SGBS ?

La question que nous nous posons légitimement en voyant un inspecteur des finances et non un banquier à la tête de la SGBS est la suivante : le Groupe SG souhaite t il se séparer de sa filiale Afrique ? Dans ce cas bien précis, la mise en place de ce dernier est justifiée car il faut « nettoyer la banque » afin de la vendre dans le meilleur état possible

Le cas échéant, force est de constater que la stratégie du Groupe Société Générale visant à envoyer Yann De Nanteuil à la SGBS afin de dynamiser la banque est un échec total.

Quelque soit la stratégie élaborée depuis BERCY, les autorités locales ont l’impérieux devoir de faire respecter l’ordre public économique.

 

Aida Angélique Ndiaye

Banquier à Paris

 L'auteur  viseur web
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (2)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Tout à fait d\'accord En Décembre, 2015 (14:18 PM) 0 FansN°:1
Au moins une vraie banquière ne se trompe pas sur ces analyses très pertinente;ma chère croyez-vous que nos autorités locales réagiront face à cette situation vue la dictature que la France continue de nous imposer?? Merci quand même pour cette contribution et j\'espère que De Nanteuil la lira...
Anonymewah deug rek En Décembre, 2015 (23:55 PM) 0 FansN°:2
Le client est devenu un gueux à la SGBS.\nDans la région de Ziguinchor une seule agence depuis plus de 30 ans et un GAB alors qiue CBAO a 3 agences dans la seule commune de Ziguinchor\n

Ajouter un commentaire

 
 
viseur web
Blog crée le 24/08/2013 Visité 197436 fois 27 Articles 662 Commentaires 12 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
Le Coup de Gueule de NITDOFF sur l\'Affaire Maitre GIMS et le Stade Demba Diop
Dip Doundou Guiss en concert, une vraie bête sur Scène
Youssou Ndour en scooter parle de son nouvel album Senegaal Rekk
Pour avoir mal géré le dossier TARRAF, Yann de Nanteuil viré de la tête de la Sgbs....
Cette scène entre ce charretier et son cheval va vous surprendre