Braquages de banques: La Sgbs loue son dispositif de sécurité

  • Source: : Seneweb.com | Le 23 février, 2017 à 21:02:51 | Lu 7973 fois | 15 Commentaires
content_image

Braquages de banques: La Sgbs loue son dispositif de sécurité

Le Directeur général de la Société générale de Banque au Sénégal (Sgbs), s’est exprimé ce jeudi sur la série de braquages ayant frappé plusieurs établissements bancaires à Dakar, dont la Boa, la Banque Atlantique, Ecobank et autres établissements financiers à Dakar. Il assure que sa banque s’est munie d’un dispositif sécuritaire assez robuste pour prévenir tout risque.

«Sur les braquages, nous sommes dans ce pays depuis 55 ans. Nous sommes en Afrique depuis plus de 100 ans. Nous sommes une banque qui a plus de 150 ans d'âge. Notre raison d'être ce sont nos clients. Et nous ne ménageons absolument aucun effort pour que le lien de confiance, qui bâtit notre relation avec le client soit, maintenu et amélioré au quotidien. Cela touche les aspects financiers mais aussi des aspects de sécurité de nos clients. Donc nous avons mis en place dans nos agences au Sénégal des dispositifs de sécurité permettant de couvrir sereinement nos clients», a assuré Georges Wega, ce jeudi, face à la presse. C’était à l’occasion de la célébration de l’an 1 du «Lab innovation» de sa banque, hébergé par «Jokko Labs».

«Il n'y a pas de risque zéro»

Même si le risque zéro n’existe pas, le Dg de la Sgbs assure cependant, que ses clients seront, dans son établissement, dans un environnement où le risque d’insécurité sera minimisé: «Il n'y a pas de risque zéro. Je pense que ce serait irresponsable de le dire. Mais nous avons mis en place un dispositif qui minimise le risque pour nos clients. Nous sommes en veille permanente et dans une approche d'amélioration continue pour identifier les zones dans lesquelles nous pouvons encore nous améliorer pour donner une meilleure sécurité à nos clients. Donc je peux vous rassurer et rassurer nos clients (dans) les espaces de la Sgbs, autant les agences que les espaces gab. Donc nos clients sont en sécurité à la Sgbs », assure-t-il.


Auteur: Youssouf SANE - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (9)


Anonyme En Février, 2017 (22:28 PM) 0 FansN°: 1
Ce monsieur il a un nom ?
Reply_author En Février, 2017 (04:34 AM) 0 FansN°: 1
de couvrir sereinement nos clients», a assuré georges wega, ce jeudi, face à la presse. c’était à l’occasion de la célébration de l’an 1 du «lab innovation» de sa banque, hébergé par «jokko labs».
Reply_author En Février, 2017 (04:49 AM) 0 FansN°: 2
je vous jure ... on se demande s'ils sont vraiment journalistes.
Reply_author En Février, 2017 (13:08 PM) 0 FansN°: 1
vous savez lire ?
Anonyme En Février, 2017 (09:01 AM) 0 FansN°: 2
Bien que la résolution 1973 de l’ONU proposée par les Français ait affirmé que la zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye était conçue pour protéger les civils, un email envoyé à Hillary en avril 2011 dont le titre en adresse est « Le client de la France et l’or de Kaddafi » évoque des intentions beaucoup moins nobles.



L’email identifie le Président français Nicolas Sarkozy comme étant le meneur de l’attaque contre la Libye, avec cinq objectifs spécifiques en tête: obtenir le pétrole libyen, assurer l’influence de la France dans la région, augmenter la réputation domestique de Sarkozy, affirmer la puissance militaire française et couper l’influence de Kaddafi dans ce qui est considéré comme la « Françafrique ».



La partie la plus étonnante est la longue section décrivant l’immense menace que les réserves d’or et d’argent massifs de Kaddafi faisait peser sur la circulation du Franc français (CFA), l’une des principales monnaies africaines. En lieu et place de la doctrine aux nobles consonances de la « Responsabilité de Protéger » (R2P) donnée en pâture au public, il y a cette explication « confidentielle » de ce qui motivait réellement la guerre [l’emphase est mienne]:



Cet or avait été accumulé avant la rébellion actuelle et était prévu pour servir à l’établissement d’une monnaie pan-africaine basée sur le Dinar-or libyen. Ce projet était destiné à fournir aux pays africains francophones une alternative au Franc français (CFA).



(Commentaire de la source: Selon des individus bien informés cette quantité d’or et d’argent est estimée à plus de $7 milliards. Des officiers des renseignements français ont découvert ce projet peu de temps après que la rébellion actuelle ait commencé, et c’est l’un des facteurs ayant influencé le Président Nicolas Sarkozy pour engager la France dans l’attaque contre la Libye).



Bien que cet email interne vise à résumer les facteurs motivant l’intervention de la France (et par extension de l’OTAN) en Libye, il est intéressant de noter l’absence flagrante de mention du sauvetage des vies de civils innocents dans ce bulletin.



Au contraire, la grande frayeur rapportée est que la Libye puisse mener l’Afrique vers un haut degré d’indépendance économique grâce à une nouvelle monnaie pan-africaine.



Les renseignements français « ont découvert » une initiative libyenne pour rivaliser librement avec la monnaie européenne par l’intermédiaire d’une alternative locale, et ceci devait être stoppé par l’agression militaire.
Anonyme En Février, 2017 (09:37 AM) 0 FansN°: 3
c'est une publicité déguisé .
Fall En Février, 2017 (11:55 AM) 0 FansN°: 4
A Touba , la sécurité doit etre renforcée surtout au niveau des banques ou il y'a une tres forte presence et les mesures securitaires ne sont serieusement prises .
Anonyme En Février, 2017 (12:20 PM) 0 FansN°: 5
Tu cherches les braqueurs ou quoi ????
Anonyme En Février, 2017 (13:09 PM) 0 FansN°: 6
Il ne faut pas parler trop vite.
Clientt Sgbs En Février, 2017 (13:39 PM) 0 FansN°: 7
Oui Mr le DG

Mais vous peinez a octroyer des prets a vos clients a cause de votre nouveau systeme informatique qui cause enormement d'angoisse et de desespoir a vos clients. Vous imaginez que des clients attendent 04 mois sans voir leur demande de pret satisfaite. La performance a ce niveau est aussi gage de securite car c'est des projets des clients qui partent a l'eau.



Wassin En Mars, 2017 (11:03 AM) 0 FansN°: 8
comment s'étonner des braquages tous azimut, des agressions mortelles, des viols et autres escroquerie dignes des films d'horreur dans un environnement géographique où chaque gouvernement de la sous région se préoccupe de la sécurité de son peuple sauf au Sénégal où malgré le professionalisme des forces de police nous ne sentons pas une véritable politique digne de ce nom de ceux qui nous gouvernent.

avec des frontières d'une extrême porosité, d'une extrême pagaille dans le contrôle des étrangers le Pse aura du mal à se réaliser car le volet sécuritaire occupe une place de choix. cessons de rêver et ouvrons pour notre propre survie
Anonyme En Avril, 2017 (20:08 PM) 0 FansN°: 9
 :emoshoot:  :fbhang: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com