Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Lettre ouverte à Mary Teuw Niane: l'avenir de l'université sénégalaise réside dans le blogging

Posté par: Viseur web| Mardi 21 janvier, 2014 12:16  | Consulté 1732 fois  |  3 Réactions  |   
 Salam,

La longueur du titre met de côté toutes les théories publiées à ce jour sur les titrailles. Quatre vingt seize caractères, ouf! Espérons que ce dont je voudrais vous entretenir en vaudra la peine.

Cet article n'a pas vocation à revenir sur les différents aspects de la crise universitaire, sur le système d'enseignement ou les opportunités d'emploi que procure un diplôme universitaire. Une commission de concertation sur l'avenir de l'enseignement supérieur réfléchit sur ces questions.

En tous les cas, le produit universitaire "made in Sénégal" semble encore très prisé et se revendique de plus en plus au sein de l'intelligentsia dans ses diverses déclarations. Il y a quand même une petite dose de nostalgie lorsque dans le discours officiel, on veut redonner à "Dakar" sa place initiale de leader. Va savoir rek lolou loumouy teeki

Vous vous souvenez encore de la rencontre avortée à l'Ucad 2, apparemment "sabotée par des étudiants et pour éviter que la manœuvre ne se renouvelle, délo boum thia mboy mboy gua, les professeurs ont installé leurs quartiers à la Chambre de commerce de Dakar, en pleine centre ville, là où les klaxons de véhicules et les sirènes se disputent l'ambiance.

Certainement que la proximité avec le commissariat de police y a été pour quelque chose, là où les franchises n'ont pas cours. Inédit. On en est arrivé à cette situation, de début de la fin, parce qu'à mon avis, ce qui fait qu'une Université en est une, n'est plus de mise à Dakar. Demeurer et rester un espace d'expression, libre et pluridisciplinaire

De ce que j'en sais, il faut être d'un certain niveau ou d'un certain grade pour publier dans des revues, la plupart du temps inaccessibles au plus grand nombre. Les moments d'échanges entre enseignants et enseignés se résument aux  travaux dirigés qui durent généralement 2h/semaine. Le reste se passe sur l'avenue Cheikh Anta Diop et sur la Corniche Ouest avec les forces de l'ordre.  

Monsieur le Ministre, vous avez l'opportunité de "révolutionner" l'université sénégalaise en assurant la promotion du blogging. Le procédé est très simple et suffisamment bénéfique pour qu'on y réfléchisse. Il suffit d'investir dans les TIC afin de doter l'Université d'une plateforme numérique où des étudiants et/ou enseignants pourraient créer et gérer leurs propres espaces et y partager ses idées.

En plus de donner du sens à la réflexion au sein du campus, le blogging permettra d'instaurer le partage par la mise en ligne de documents, de projets et/ou de résultats de recherche. La plateforme sera un outil favorable à la création de contenus innovants et de qualité; idées chères au célèbre blogueur Cheikh Fall [@cypher sur twitter].

Sur ce point d'ailleurs, je partage ses vues puisque l'Afrique ne pourra tirer parti des TIC que s'il met à la disposition de ses fils un contenu adapté à ses propres besoins. 

Pour stimuler une participation de qualité et améliorer le contenu, il serait utile d'instituer un système de récompense des meilleurs blogs. Cela fera certainement naitre des vocations. Déjà qu'à l'initiative de privés, des applications commencent à être mises au point pour répondre à des préoccupations spécifiques, d'ordre économiques et sociales.

Et pour finir, je crois que le secteur privé national pourrait être mis à contribution afin de supporter une partie des charges du projet, celui-ci pourrait plus tard être rentabilisé par l'insertion d'espaces publicitaires sur la plateforme de blogging. Le chiffre exponentiel d'étudiants au Sénégal se présentant comme un marché non négligeable. 

Je me réjouis d'ailleurs de l'initiative Campusen, www.campusen.com, qui a permis à la communauté estudiantine d'entamer des démarches pour l'orientation et l'inscription dans les différentes facultés et écoles de formation universitaires. Il suffira juste de prendre en compte les observations des différents acteurs en vue d'améliorer le système.

Espérant que ces idées viendront jusqu'à vous...

Cordialement

#wambedmi
http://wambedmi.blogspot.com/2014/01/lettre-ouverte-mary-teuw-niane-lavenir.html 
 L'auteur  viseur web
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (3)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Janvier, 2014 (09:19 AM) 0 FansN°:1
Bonjour

j'ai lu avec intérêt votre article. j'écrivais justement dans le même sens. mais je n'arrive pas à créer un blog sur seneweb. pouvez vous me donner la procedure pour créer un blog ou bien à défaut à quelle adresse vous joindre pour vous suggérer mon article pour publication.

salutations
Anonyme En Janvier, 2014 (17:09 PM) 0 FansN°:2
Mr le Ministre il ya des milliers d étudiants orientés qui ne se sont pas encore acquittés du paiement de leurs droits d'inscription, une dérogation serait la bienvenue pour qu ils puissent s inscrire et rejoindre les amphis.
Merci
Anonyme En Janvier, 2014 (17:09 PM) 0 FansN°:3
Mr le Ministre il ya des milliers d étudiants orientés qui ne se sont pas encore acquittés du paiement de leurs droits d'inscription, une dérogation serait la bienvenue pour qu ils puissent s inscrire et rejoindre les amphis.
Merci

Ajouter un commentaire

 
 
viseur web
Blog crée le 24/08/2013 Visité 194695 fois 26 Articles 659 Commentaires 12 Abonnés

Posts recents
GÉNOCIDE EN BIRMANIE : Quand le laisser-faire troublant de la communauté internationale est encore coupable !
CONSEILS DES MINISTRES DÉCENTRALISÉS DE ST LOUIS À DAKAR : OÙ EN EST-ON DES ENGAGEMENTS ?
La Renaissance Sénégambienne !
Le jeu politicien ou l\'art de perdre en politique
Recrudescence de la Violence : Et si on était tous responsables ?
Commentaires recents
Les plus populaires
Dip Doundou Guiss en concert, une vraie bête sur Scène
Le Coup de Gueule de NITDOFF sur l\'Affaire Maitre GIMS et le Stade Demba Diop
Youssou Ndour en scooter parle de son nouvel album Senegaal Rekk
Pour avoir mal géré le dossier TARRAF, Yann de Nanteuil viré de la tête de la Sgbs....
Cette scène entre ce charretier et son cheval va vous surprendre